Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Webdocumentaire : Ancrages – passages, sept écrivains en Picardie

Lancé au printemps 2017, le webdocumentaire "Ancrages – passages. Sept écrivains en Picardie" s'est enrichi récemment d'un nouvel auteur - ils étaient six au départ - en la personne de Jules Verne. Celui-ci rejoint ainsi Jacques Darras, Pierre et Ilse Garnier, Pierre Mac Orlan, Robert Mallet et Hector Malot parmi les écrivains à l'honneur.

Le documentaire, en ligne sur canalnord.org/ancrages-passages, est une initiative remarquable portée par les chercheurs du CERCLL (Centre d’Études des Relations et Contacts Linguistiques et Littéraires) de l'Université de Picardie Jules Verne. Coordonné par Aurélie Adler et Isabelle Hautbout, Maîtres de conférences en littérature française, le projet est une réponse à l'appel "Production et partage des savoirs picards" lancé par le Conseil régional fin 2015 pour "la réalisation de contenus multimédias pédagogiques et culturels autour de l'histoire et du patrimoine picards"

Webdocumentaire : Ancrages – passages, sept écrivains en PicardieWebdocumentaire : Ancrages – passages, sept écrivains en Picardie

À travers désormais plus de soixante vidéos, le webdocumentaire réalisé par Pierre Boutillier explore la relation fertile entre sept écrivains d’envergure et leur terre natale ou d’adoption : la Picardie. Son interface est simple et efficace : entrée par nom de lieu sur une carte de la Picardie, ou entrée par nom d’auteur. Un menu thématique est proposé pour chaque écrivain, permettant de cibler directement le contenu recherché. Le documentaire est accessible gratuitement sur Internet, dans un format apte à séduire tous les publics et dont les enseignants peuvent s’emparer en classe sans difficulté.

Le choix de la vidéo est judicieux en ce qu’elle permet de retrouver in situ l’auteur ou le spécialiste de son œuvre. L’impact n’en est que plus grand sur le spectateur, transporté au cœur des paysages et des lieux qui ont marqué la vie de l’écrivain et/ou inspiré sa création. La falaise d’Ault vue par Robert Mallet, la Maye qui irrigue le Ponthieu de son enfance et toute l’œuvre de Jacques Darras, Flixecourt et les usines Saint Frères chez Hector Malot, Péronne, "ville de combat" sous la plume de Pierre Mac Orlan… autant de paysages, de décors ou de sites familiers (re)découverts – ou recomposés – grâce aux grands auteurs. Étant bien entendu que le dialogue entre espace et création littéraire enrichit, dans le même temps, la perception des œuvres et celle du territoire.

Webdocumentaire : Ancrages – passages, sept écrivains en PicardieWebdocumentaire : Ancrages – passages, sept écrivains en Picardie

Les nombreux entretiens et documents d’archives qu'il rassemble font d' "Ancrages – passages. Sept écrivains en Picardie" un véritable centre de ressources sur le thème passionnant de la "géographie littéraire" de la région. Il offre un contact immédiat avec des témoignages de qualité et des fonds documentaires parfois difficiles d’accès.

N'est-il pas fascinant de voir comment les écrivains s'approprient un territoire pour en faire une "matière littéraire" ? Voici Jules Verne rêvant Amiens, "une ville idéale en l'an 2000" ou le village de Flixecourt (devenu Maraucourt) qui se dessine sous le regard de Perrine, l'héroïne d'En famille (1893) d'Hector Malot. Voici encore Robert Mallet, très attaché à la Picardie de ses ancêtres, qui situe son roman Les rives incertaines (1993) à Saint-Valery-sur-Somme, insistant sur la correspondance ciel/terre/mer.

Les écrivains n'évoluent pas "hors-sol" décidément. Ils sont façonnés - comme tout un chacun - par les espaces qu'ils traversent ou habitent. Leur œuvre s'en nourrit et devient un théâtre où se réinventent décors et paysages. "Ancrages – passages. Sept écrivains en Picardie" en témoigne intelligemment et constitue un formidable outil de réflexion et de diffusion de la mémoire littéraire et patrimoniale.

Webdocumentaire : Ancrages – passages, sept écrivains en Picardie
"j'aime les efforts de la mer du nord vers la lumière / j'aime la lumière qui n'est pas donnée / j'aime le ciel s'il n'est pas gratuit / j'aime le ciel qu'on mérite par l'attente la patience / viendra ne viendra pas tous les yeux sont tournés vers le dedans / jamais le dehors / tous les yeux savent que la lumière vient du dedans de la lumière / au nord les yeux le savent / les yeux savent que la lumière n'est pas un dû / qu'il faut longtemps préparer en soi la venue de la lumière au-dehors" Jacques Darras - Réflexions sur un silex taillé - La Transfiguration d'Anvers (Arfuyen, 2015)
Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost0