Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’irrésistible Minusculette de Kimiko et Christine DavenierL’irrésistible Minusculette de Kimiko et Christine Davenier

Les lecteurs ont fait la connaissance de Minusculette la fée du jardin (l’école des Loisirs) en mai 2017. Depuis, quatre autres albums de Kimiko (textes) et Christine Davenier (illustrations) sont parus. Trois livres pour les tout-petits au cours desquels la jolie fée traversait l’hiver, l’été puis l’automne, et un dernier sorti en février 2019 qui fait figure de retour aux sources !

Dans Le premier jour de Minusculette (l’école des Loisirs), les autrices nous décrivent en effet le jour merveilleux où "des étoiles filantes se mettent à zébrer le ciel, et [où] une fois tous les cent ans, une de ces étoiles atterrit sur terre." À l’endroit où l’étoile est tombée, l’arbre à fées va pousser. Minusculette sortira bientôt de sa chrysalide pour rejoindre le territoire qui lui est destiné. Sa mission ? Elle ouvrira chaque jour les fleurs du jardin afin que les abeilles puissent les butiner.

 

L’irrésistible Minusculette de Kimiko et Christine Davenier

L’entraide est au cœur de la série des Minusculette. Au cours de ses aventures et au fil des saisons, la fée rencontre Oscar, petite chenille bien malheureuse d’avoir égaré son doudou. Puis, en hiver, Gustave le tamia qui ne peut plus accéder à sa réserve de noisettes coincée sous la glace. Dans Minusculette en automne, c’est Maurice le petit muscardin qui a perdu ses frères et sœurs. Chaque fois la petite fée intervient pour leur porter secours, et se fait de nouveaux amis.

Minusculette vit dans la nature. Christine Davenier s’est d’ailleurs souvenue du jardin de son enfance en Touraine pour ses illustrations. Une chenille-papillon, une axolotl mexicaine, un tamia, un muscardin… les animaux rencontrés en chemin par la petite fée sont souvent singuliers. Ils ont des noms méconnus et de drôles de caractéristiques : la chenille se change en papillon, les têtards deviennent crapauds, le tamia hiberne, l’axolotl est amphibien… La nature qui lui sert de refuge réserve souvent de jolies surprises à Minusculette et aux jeunes lecteurs.

L’irrésistible Minusculette de Kimiko et Christine DavenierL’irrésistible Minusculette de Kimiko et Christine Davenier

Kimiko a plus d’une centaine de livres à son actif, elle aurait pu illustrer cette histoire. Mais ce sont précisément les dessins de Christine qui lui ont inspiré le personnage de Minusculette. Lors de la rencontre que j’ai eu le plaisir d’animer le 17 novembre 2018 au Salon de littérature jeunesse Lire c’est du délice, à Amiens, leur complicité était évidente. Les deux femmes se sont liées d’amitié il y a une quinzaine d’années grâce à leurs filles qui fréquentaient le même cours de danse africaine.

Il émane une grande douceur de la série des Minusculette. Le dessin au crayon et à l’aquarelle de Christine Davenier fait merveille pour camper le décor et les personnages – toujours attachants - des différentes histoires. De quoi faire rêver les tout-petits et attendrir les plus grands qui seront aussi conquis par la virevoltante fée du jardin et ses amis. 

L’irrésistible Minusculette de Kimiko et Christine Davenier
Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost0