Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Frédéric Clément, au-delà des imagesFrédéric Clément, au-delà des images

La librairie Pages d’encre d’Amiens organisait vendredi 14 juin 2019 une soirée de vernissage, rencontre et dédicaces avec Frédéric Clément. L’écrivain et illustrateur travaille actuellement avec des élèves de quatrième du collège Arthur Rimbaud à la réalisation d’un Cabinet de Curiosités en partenariat avec le zoo. En 2012 déjà, il était à l’honneur à Amiens à l’occasion des Rendez-vous lecture organisés par l’Agence régionale du livre (Voir mon article ICI).

Devant un public attentif, l’auteur a pu évoquer la genèse de ses derniers livres parus. En premier lieu, Camouflages (Ed. Seuil jeunesse, 2018), le dernier volet de sa trilogie de documentaires poétiques après Métamorphoses en 2015, et Parades en 2016. À l’origine de ce projet, une commande de l’éditeur qui lui a d’abord proposé de n’en réaliser que les images. "J’ai souvent le tatouage d’illustrateur sur le front, constate Frédéric. On ne pense jamais à moi en tant qu’homme d’écriture alors qu’écrire est presque ma raison de vivre depuis trente ans !".

Frédéric Clément, au-delà des images

Il se voit finalement confier l’ensemble du projet. Métamorphoses donne le ton : il ne sera pas question d’évoquer la poule, comme l’éditeur le suggérait ! Du têtard à la grenouille, du bulbe à la tulipe, de la chenille au papillon... la nature palpite et se transforme sous la plume et les pinceaux de Frédéric Clément. "Restons sur les berges des mares et des marais, à la recherche de la gelée piquée de grains noirs : cette glu, flottante comme une méduse, protège les milliers d’œufs de la grenouille." Texte et images se répondent avec pertinence, et élégance ! Le vocabulaire est précis, les mots sonnent et donnent aussi à VOIR la nature dans ses métamorphoses. "Je souhaitais avoir un langage poétique et non une écriture documentaire plate, sans rythme ni odeur", précise Frédéric Clément qui s’est appuyé sur des vidéos animalières pour travailler.

Frédéric Clément, au-delà des images

L’aventure se poursuit avec Parades (Ed. Seuil jeunesse) qui s’intéresse aux trésors que déploient les animaux en matière de séduction. "Je me suis pris au jeu, avoue l’auteur, comme revenu à un geste premier de l’enfance : observer." Le dauphin, la luciole, l’hippocampe… le paon, bien sûr ! "Entrez, entrez, prenez place ! Vont commencer les émouvantes, les envoûtantes, les époustouflantes parades du Paradise Palace" Fin novembre 2018, Camouflages vient mettre un point final à la trilogie documentaire. La magie est intacte ; on se laisse guider avec joie par "Zéphirine, magicienne à la robe de vent, reine de l’escamotage." et son "assistant et petit compagnon : le caméléon Léon." Dans la librairie, quelques originaux de l’ouvrage sont exposés jusqu’au 30 juin 2019.

Frédéric Clément, au-delà des imagesFrédéric Clément, au-delà des images

Frédéric Clément travaille sur un papier fait main de belle épaisseur. À la gouache acrylique, et à l’huile. Une "vinaigrette" qui lui donne la matière nécessaire. "Pas d’aquarelle, commente-t-il, j’ai besoin de pâte, et la retouche est rarement possible en aquarelle. Or, je vous confesse que je ne dessine pas très bien ! J’aime faire de l’image mais je n’aime pas le dessin." C’est la raison pour laquelle il a choisi de composer Boutique Tic Tic (Ed. Albin Michel jeunesse, 2018) sur tablette. "Toutes les images sont numériques. Je souhaitais changer d’outils, explorer d’autres choses", raconte-t-il.

L’histoire ? Monsieur Madeleine, vieux voyageur-chineur, ouvre une boutique afin de vendre "les souvenirs amassés ici et là, aux quatre coins de la Terre" qui encombrent son petit appartement. Mademoiselle Rose, une enfant du quartier, devient une habituée. Vingt-trois ans plus tard, ce livre fait écho à Magasin Zinzin (Ed. Albin Michel), devenu un grand classique, sans en être la suite. "Petit clin d’œil familial" selon l’auteur.

Frédéric Clément, au-delà des imagesFrédéric Clément, au-delà des images

Un peu las de l’image, Frédéric Clément a en revanche retrouvé l’appétit du roman. Fééries portatives, le sixième, qui succèdera au Paradisier (Éd. Le Castor Astral, 2010), devrait être publié prochainement. Il a été rédigé il y a quatre ou cinq ans. L’auteur est prêt désormais à se lancer dans l’écriture d’un autre roman, un exercice qui exige une discipline de fer et des levers très matinaux ! Il travaille également sur un spectacle, Chaloupe Rhapsodie, lectures musicales de ses livres, plutôt ceux destinés aux adultes, justement. Une prise de risque ? Peut-être. Mais Clément l’enchanteur a plus d’un tour dans son sac !

Frédéric Clément, au-delà des imagesFrédéric Clément, au-delà des images
Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost0