Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les riches heures de Jacominus Gainsborough par Rébecca DautremerLes riches heures de Jacominus Gainsborough par Rébecca Dautremer

"Toi qui tiens ce livre entre tes mains, je te remercie de tourner ses pages. J’ai imaginé son histoire et j’ai peint ses images avec beaucoup d’attention", écrit Rébecca Dautremer en préambule de son dernier album : Les riches heures de Jacominus Gainsborough (Ed. Sarbacane). Le résultat est superbe, et la longue file des lecteurs qui patientaient pour une dédicace au dernier Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (Seine-Saint-Denis) en était bien le signe !

Le héros éponyme de cet album est un lapin humanisé, comme tous les animaux qui peuplent l’histoire intemporelle de Rébecca. Il voit le jour dans une famille aimante dont la grand-mère, Beatrix Gainsborough, est à la fois "bilingue, loquace et philosophe" ! Les amis-pour-la-vie qui accompagnent le jeune lapin se prénomment Policarpe, César, Agathon, Byron, et même Léon et Napoléon (les jumeaux). Il y a aussi, dans le secret de son cœur,  la jolie Douce Vidocq.

Les riches heures de Jacominus Gainsborough par Rébecca Dautremer

Lorsqu’il est enfant, Jacominus - souvent dans la lune – fait "une petite culbute de rien du tout" qui lui laisse pour toujours une patte folle. Il grandit cependant. Son livre d’anglais préféré est le premier tome de (l'imaginaire) Black Knight in the Night de Wallace Mac Gregor ("Fire and Brimstone ! Look out, the Black Knight is approaching !"). Jacominus voyage. Jacominus apprend. Il apprend à attendre. Il apprend à changer. À vieillir, même. Sa vie file entre les pages du livre, une "vie qui valait la peine d’être vécue".

Les riches heures de Jacominus Gainsborough par Rébecca Dautremer

À travers une douzaine de tableaux magistraux déployés chacun sur une double-page + dix portraits de Jacominus à divers âges de la vie + trois pêle-mêle semblables à de vieux albums photos, Rébecca Dautremer livre un récit d’une très grande émotion. Ses dessins foisonnent de détails savoureux et son texte, tout en légèreté, ajoute à la poésie du graphisme. Peut-être les affiches qui apparaissent dans l’une des scènes, à l’effigie de The Tale of Peter Rabbit (1902) de Beatrix Potter ou des Contes du renard blanc (1929) de Benjamin Rabier, sont-elles un clin d’œil de Rébecca à ses influences sur cet album ?

 

Les riches heures de Jacominus Gainsborough par Rébecca Dautremer

Rien ne sert de courir pour l’attachant Jacominus ; il s’agit de "trouver sa place dans le monde", cela prend parfois un peu de temps. Le talent de Rébecca Dautremer est sans doute de faire en sorte que chacun puisse projeter sa propre vie - ses peines, ses épreuves, ses joies - dans l’existence de ce petit lapin. Conseillé à partir de 5 ans, Les riches heures de Jacominus Gainsborough rappelle, sans tambour ni trompette, que la valeur d’une vie, ce qui la rend unique et irremplaçable, se niche sûrement dans les choses les plus simples.

"Celui qui n’a pas ce qu’il aime, doit aimer ce qu’il a !"
Les riches heures de Jacominus Gainsborough par Rébecca DautremerLes riches heures de Jacominus Gainsborough par Rébecca Dautremer
Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost0