Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de PicardieUne nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de Picardie

La rénovation du Musée de Picardie, officiellement lancée le 4 juillet 2016 (voir article ICI), sera achevée à la fin de l’année 2019. L’établissement est fermé au public mais les travaux de restauration y sont présentés lors de visites de chantier organisées régulièrement.

Samedi 2 février 2019, ce sont les salles occupées au rez-de-chaussée par la Société des Antiquaires de Picardie (bibliothèque et salle des Séances) qui faisaient l’objet d’une visite guidée par Laure Dalon, directrice des musées d’Amiens, et Aurélien André, archiviste diocésain, Secrétaire annuel de la SAP.

Une nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de PicardieUne nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de Picardie

Cette société savante fut fondée en février 1836 sous le nom de Société d’archéologie du département de la Somme par une quinzaine de notables (historiens, historiens de l’art, ecclésiastiques…). Elle se réunissait alors à la bibliothèque. À partir de 1839, elle s’étend à la Picardie, embrassant "dans ses travaux toutes les parties de la France du Nord où l’idiome picard était anciennement usité". Ses missions consistent à rechercher, étudier et décrire "tous les monuments de l’art et de l’histoire que l’Antiquité et le Moyen-âge ont laissés dans la Picardie […] tant sous le rapport de l’art que de leur application à l’histoire du pays." Elle veille aussi "à la conservation des édifices antiques qui ne sont point tombés dans le domaine privé."

Il est prévu dans les statuts de la Société d’établir à Amiens "un musée d’antiquités nationales" rassemblant les objets achetés ou reçus en don. La construction dudit musée, financée par l’organisation de loteries, commence en 1855. Son inauguration officielle a lieu en 1867. En 1869, la Société des Antiquaires fait don du bâtiment à la Ville d’Amiens et se réserve l’usufruit de deux salles au rez-de-chaussée pour la conduite de ses activités.

Une nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de PicardieUne nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de Picardie

"Jamais aucun déménagement n’avait eu lieu depuis !" raconte Aurélien André. À l’automne 2017, il a fallu une semaine pour déménager un kilomètre linéaire de livres, actuellement stockés dans les nouveaux dépôts des archives départementales de l’avenue Paul Claudel, à Dury. La Société des Antiquaires détient un riche fonds documentaire sur la Picardie (80000 volumes) qui provient de ses acquisitions, de dons, des travaux de ses membres ou d’échanges avec quelque 200 autres sociétés savantes.

C’est à Jean Herbault (1807-1880), notamment architecte du Couvent de la Visitation et du Palais de Justice d’Amiens,  que l’on doit l’aménagement de la première salle dédiée à la bibliothèque de la SAP. Un escalier en colimaçon mène à sa mezzanine. Son mobilier est en sapin, peint selon la technique du faux-bois pour imiter le chêne. Un nouveau vernis doit lui redonner son éclat. Les parquets ont été totalement repris par l’entreprise Oger et Fils, et l’électricité remise aux normes. Pour profiter au maximum de la lumière naturelle sans altérer les documents, des films anti-UV seront posés sur les grandes fenêtres. Les plafonds, peints en blanc, accueilleront un éclairage à LED.

Une nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de PicardieUne nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de Picardie

Dans la salle des Séances voisine, ni la grande table de sept mètres de long, ni les vingt-cinq chaises et cinq fauteuils n’ont encore repris leurs places. Pas plus que la bibliothèque de Georges Durand (1855-1942), archiviste, archéologue et grand historien de la Cathédrale d’Amiens. Au plafond, la toile marouflée de Désiré Letellier (1809-1887) qui affiche blason de la Picardie et devise de la SAP : Nosce Patriam ("Connais ta patrie"), est en parfait état. De nouveaux papiers peints et rideaux dans les tons vert seront posés prochainement. Les portes de cette salle resteront ouvertes après la restauration afin de l’intégrer au parcours de visite. L’idée est, selon Laure Dalon, de "bien donner à voir les liens qui unissent la Société et le musée."

Les travaux n’ont pas suspendu les activités des membres de la Société des Antiquaires. Ils publient périodiquement Bulletins et Mémoires. Leurs séances publiques se tiennent le deuxième samedi de chaque mois, à la bibliothèque Louis Aragon sauf exception (Voir programme 2018-2019 ci-dessous). À partir de 2020, la bibliothèque rénovée accueillera les lecteurs les mercredis après-midi. Comme le précisait enfin Aurélien André au cours de la visite : la SAP compte environ 200 membres, et les nouveaux adhérents sont les bienvenus.

Une nouvelle page à écrire pour la Société des Antiquaires de Picardie
Société des Antiquaires de Picardie
Musée de Picardie
48, rue de la République 80000 Amiens
03 22 92 07 18
 
Tag(s) : #Coups de coeur et curiosités

Partager cet article

Repost0